Le 585 reste un semi-rigide de taille modeste. Campé sur des flotteurs de 50 centimètres de diamètre, il affiche une allure caractéristique des productions d'outre manche. Nez pointu, carène profonde et poste de pilotage placé largement en avant, difficile de le confondre avec une embarcation italienne et c'est tant mieux !

Côté look, il fait donc dans le classique, du moins si on se borne à la forme et à l'implantation des éléments car pour les couleurs, c'est une autre histoire... Outre la décoration, le Ribcraft se démarque également par ses matériaux. Usages intensifs obligent, les tubes sont fabriqués en hypalon et la coque, réalisée à la main, fait appel à du polyester renforcé. Même esprit dans la structure, composée d'un oméga très compartimenté qui assure robustesse et rigidité. On notera encore la solide bande de protection ou les saisines traditionnelles, elles aussi de bonne facture.

  • Longueur
  • Largeur
  • Franc-Bord -
  • Poids sans moteur
  • Puissance conseillée
  • Puissance maximale
  • Passagers autorisés -
  • Couchage(s) -
  • Réservoir carburant
  • Réservoir eau -
  • Matériau coque
  • Matériau Flotteurs ---
  • Diamètre flotteurs --
  • Homologation CE --
  • Constructeur
  • Importateur
  • Roll-bar simple Ribcraft
  • Réservoir carburant 180 Lit
  • Console Offshore-
  • Echelle de plongée
  • Oreilles de maintien siège

En ce qui concerne l'aménagement, le Ribcraft est, comme beaucoup de bateaux anglais, à la carte. Concrètement, il n'existe quasiment aucun modèle prédéfini, c'est le client qui choisi sa console, le type de siège et leur nombre ou encore l'implantation des coffres, d'un roll-bar ou d'un autre élément plus spécifique. Pour l'occasion, nous disposions donc d'une belle console à la forme joliment arrondie, dotée, dans sa partie supérieure d'un pare-brise et d'une robuste main courante. En dehors d'être protecteur, ce poste de pilotage est également pratique avec pas mal d'espace pour les cadrans ou l'électronique. Dommage qu'aucun vide-poches ne soit prévu.

Derrière, nous disposions lors de notre essai de quatre sièges jockey, un accessoire très prisé par les anglais et qui se prête bien aux navigations sportives ou musclées. Sans surprise, sur le Ribcraft, les assises font presque figure de modèle du genre. Moelleuses, elles sont également à la bonne hauteur y compris quand on ne mesure pas 1,95 mètre. Elles disposent en sus d'un petit dossier confortable auquel s'ajoute des ailes pour le pilote et le copilote histoire d'assurer un maintien idéal. Bon point aussi pour les nombreuses mains courantes et pour le rangement situé en dessous même si ce dernier reste modeste. Ce n'est d'ailleurs pas le point fort du canot puisqu'en dehors des espaces sous les assises, il faudra se contenter d'un rangement dans la console ou, pour les apparaux de mouillage, d'un coffre de plancher dans le triangle de proue mais malheureusement sans passe-amarre. C'est là aussi que l'on trouve un beau taquet, dommage que le guide de mouillage ne soit proposé qu'en option. Sur notre bateau test, nous disposions encore d'un roll-bar, très pratique pour les feux ou pour l'antenne VHF.

Un aménagement sobre mais déjà conséquent pour un bateau dont la largeur intérieure n'excède pas 1,50 mètre ce qui ne laisse pas beaucoup de place pour circuler. On peut toutefois opter pour une console moins large et seulement deux sièges jockey l'un derrière l'autre ou pour une console et une banquette laissant dès lors plus d'espace à bord. Une fois la configuration adoptée, on apprécie le beau franc-bord et le traitement antidérapant du plancher, vraiment efficace. Bon point aussi pour le bac de rétention d'eau, lui même encadré par deux énormes équerres qui témoignent de la solidité de l'ensemble.

Donnez votre avis

ACTUALITÉS

ESSAIS

DOSSIERS PRATIQUES

ÉQUIPEMENT

ESCALES

AGENDA

ANNUAIRE

ANNONCES

www.essaisnautiques.com
Sport individuel
Texte et photos Dominique SALANDRE
Clikango, annuaire de sites web

Propriétaire d'un

Ribcraft 585 ?

Ribcraft 585

Mentions légales - Partenaires - Publicité - Contact

©www.essaisnautiques.com 2011 - Toute reproduction entière ou partielle des photos ou articles est strictement interdite sans l'accord préalable de l'éditeur.

www.essaisnautiques.com est édité par D&S Médias

FICHE TECHNIQUE
Mai 2012

Très typé côté aménagement, le 585 l'est aussi sur le plan dynamique où l'on retrouve là encore la marque de fabrique des sujets de sa majesté. Perché sur une carène que l'on pourrait presque qualifiée de « cathédrale » tant elle est profonde, le Ribcraft affiche un V d'étrave effilé comme un couteau et qui se poursuit pratiquement jusqu'au tableau arrière. L'ensemble est efficacement secondé par deux belles virures et surtout par deux solides bouchains qui vont en s'épaississant sur l'arrière pour apporter un appui maximal à l'embarcation. Un pedigree déjà séduisant d'autant qu'il s'accompagne d'une répartition des masses sans reproche majeur permettant dès lors au semi-rigide d'afficher un comportement marin plus que convaincant. On veillera tout de même au montage moteur, toujours un peu plus délicat sur une telle coque, et au choix de l’hélice pour trouver le bon rendement tout en conservant un bateau contrôlable. Une équation complexe mais que maîtrise plutôt bien l'importateur français.

Les bateaux au V très profond réclament généralement un peu de puissance pour s'exprimer et le 585 ne fait pas exception même si son poids relativement contenu compense ce besoin. Concrètement, il est homologué jusqu'à 150 ch, puissance avec laquelle nous l'avons justement testé. Ainsi équipé, force est de constater qu'il ne manque pas de dynamisme, déjaugeant en moins de 3 secondes et abattant le 0 à 20 nœuds en tout juste 5,5 secondes. Même constat sur la vitesse de pointe, établie à 44 nœuds, plutôt pas mal pour la taille.

Reste que l'essentiel n'est pas là car, en dehors d'aller vite, le bateau va surtout loin et par tous les temps. Pour vraiment s'exprimer, on se surprend à prier pour que le vent se lève, car, soyons clair, c'est un bateau fait pour affronter la vague et plus elle est grosse mieux c'est ! Passé l'anecdote, le Ribcraft nous a vraiment emballé par son aisance. Stable, y compris à l'arrêt (finalement assez rare pour un bateau anglais), il se montre agile et sécurisant. Qui plus est, il sait se montrer maniable à petite vitesse mais peut carrément devenir sportif si le temps se dégrade et que l'on décide de jouer un peu... Seuls regrets le jour de notre essai, le canot était monté un poil haut et nous aurions gagné en polyvalence avec une hélice un pas en dessous, mais ce n'est qu'une histoire de réglage. Pour un usage classique, on pourra toutefois se contenter de 115 ch, une puissance bien suffisante.

Ribcraft 585
Assez spécifique comme tous les semi-rigides anglais, le Ribcraft devrait séduire une clientèle de passionnés et d'amateurs de bateaux sportifs. Pour autant, sa configuration à la carte, la qualité de sa fabrication et son prix, finalement assez raisonnable, peuvent également lui ouvrir les portes d'un marché plus vaste. Il peut être pratique pour partir pêcher ou plonger et ne dédaigne pas non plus à se plier à une balade en famille.
- A LA BARRE
- AU FINAL
- Prix conseillés
  • 12 700 € sans moteur
RIBCRAFT 585
Semi-rigide
12 700 €
ESSAI
  • 5,85 m
  • 150 ch maxi
  • 12 personnes
Ribcraft 585
L'école anglaise
A partir de
Ribcraft est une petite société anglaise située dans le Somerset et spécialisée dans la construction de semi-rigides à caractère professionnel. Ses domaines de prédilection, ce sont les bateaux de sauvetage, d'intervention ou les unités devant naviguer par tous les temps. Fondée à la fin des années, la compagnie s'est taillée une clientèle de professionnels mais aussi de passionnés et d'amateurs de bateaux très marins. Ribcraft est aussi l'une des rares sociétés anglaises à fabriquer entièrement ses bateaux de la coque aux flotteurs en passant par nombre d'accessoires. La gamme compte une dizaine de modèles de 4,20 à 12 mètres, tous entièrement personnalisables.
- UN AMÉNAGEMENT A LA CARTE
Concarneau (29), petit clapot, vent modéré, moteur 150 ch 4 temps Suzuki, hélice 23' Enertia, 2 personnes à bord
- Options conseillées
- Mesures dynamiques
  • Comportement
  • Robustesse
  • Configuration à la carte
  • Rangement
  • Circulation à bord
  • Guide de mouillage option
Les concurrents
  • Longueur ---------- 5,80 m
  • Largeur ------------ 2,28 m
  • Poids ---------------350 kg
  • Prix ----------------11 845 € (1)
Narwhal HD 580 Plus
Oversea 18
Humber Destroyer 580
  • Droits sur la coque
  • Droits sur le moteur
  • Prime d'assurance moyenne
  • Franchise assurance moyenne
- Taxes et assurances
  • Longueur ---------- 5,80 m
  • Largeur ------------ 2,36 m
  • Poids --------------- 270 kg
  • Prix -----------------9 711(1)
  • Longueur ---------- 5,60 m
  • Largeur ------------ 2,32 m
  • Poids --------------- 400 kg
  • Prix ---------------- 19 110 € (1)
- Vitesses mesurées (en nœuds)
Humber Destroyer 580
Oversea 18
Narwhal HD 580 Plus
----
Lire les 0 avis pour ce bateau
AVIS DES LECTEURS

LES FICHES OCCASIONS

Semi-rigide
<--- Revenir à la liste des essais

• CARACTÉRISTIQUES

• APPRÉCIATIONS

• CÖTES

INDISPENSABLES AVANT D'ACHETER UN BATEAU D'OCCASION

Télécharger gratuitement cet article en PDF

ESSAI VIDEO
(1) sans moteur - (2) avec moteur
- UN LOOK CONQUÉRANT, À L'ANGLAISE
NEWSLETTER
  • 5,85 m
  • 2,40 m
  • 0,52 m
  • 390 kg
  • 115 ch
  • 150 ch
  • 12
  • 0
  • Option
  • Non
  • Fibre de verre
  • Hypalon
  • 0,50m
  • B
  • Ribcraft (GB)
  • Concar'nautic (29)
- Principaux équipements de série
  • Saisine extérieure anneau inox
  • Valves de surpression (5)
  • Baille à mouillage
  • Pompe de cale électrique
  • Kit réparation
  • 720 €
  • 1 807 €
  • 2 472 €
  • 465 €
  • 277 €
2,9 s
Déjaugeage
Régime déjaugeage
3 250 tr/mn
5,5 s
--
0 à 20 nds
consomamtion Icomia
  • 0 €
  • 0 €
  • 120 €
  • 175 €
Pour tout amateur de semi-rigides sportifs, le bateau anglais représente un must, presque un aboutissement. Avec sa carène aiguisée et son comportement bluffant c’est justement ce que propose ce Ribcraft 585 bourré d’atouts.