• 6,20 m
  • 2,40 m
  • 0,61 m
  • 1 100 kg
  • 150 ch
  • 200 ch
  • 8
  • 0
  • 240 Litres
  • 80 Litres
  • Fibre de verre
  • C
  • Ranieri International (Italie)
  • Champion Marine (06)
  • Longueur
  • Largeur
  • Franc-Bord
  • Poids sans moteur
  • Puissance conseillée
  • Puissance maximale
  • Passagers autorisés
  • Couchage(s)
  • Réservoir carburant
  • Réservoir eau
  • Matériau coque
  • Homologation CE
  • Constructeur
  • Importateur

Côté design, le bateau se base sur les lignes qui font le succès de la marque depuis plusieurs années mais en affinant les traits. Des flancs légèrement sculptés, des plats bords généreux, un arrière qui s’arrondit jusqu’au niveau de la plage de bain et un nez pointu, les codes sont bien établis et force est de reconnaître que le dessin d’ensemble est plutôt réussi. Quand on sait que le designer a aussi signé l’Alfa Mito, cela se comprend. Comme pour mieux mettre en valeur la ligne, un balcon généreux prend place sur la moitié du navire tandis que la console, bien que généreuse, s’intègre parfaitement au reste. Appellation « S » oblige, la coque se pare également d’une décoration spécifique et là encore assez attrayante.

  • Bimini-
  • Tour de wake
  • Moquette au sol
  • Système audio
  • Extansion plateforme de bain

A l’intérieur, le Ranieri offre un franc bord généreux. Un atout pour naviguer en famille, mais aussi, pourquoi pas, pour la pêche. Toutefois, le 21 S est clairement orienté vers des occupations familiales et on imagine mal ramener un poisson sur la belle sellerie. De type open, le bateau dispose d’un espace avant assez vaste composé d’une série de coffres en U sur lesquels viennent se fixer des coussins. Plutôt généreux, ces coffres ne sont en revanche pas communicants, tant pis pour les objets longs. On peut bien entendu y ajouter une rallonge pour former un solarium de 1,80 x 1,60 m. sur la proue, une petite baille à mouillage et une marche en teck facilitent manœuvres ou montée à bord, dommage que le capot de la baille s’ouvre du mauvais sens. A l’inverse, une fois la sellerie en place, sa qualité force le respect et l’on apprécie les coussins latéraux, très bien traités.
Sur l’arrière, une banquette occupe la quasi totalité de la largeur avec des rebords parfaits pour le maintien latéral. Cette assise dissimule un vaste coffre, mais l’ouverture s’avère peu aisée avec le coussin en place. Sur chaque bord, de longs équipets ont été prévus avec une large fargue en bois, parfait pour mettre les amarres. La partie centrale de ce cockpit est bien évidemment occupée par la console au design flatteur et au volume qui ne l’est pas moins. Outre le poste de conduite, plutôt ergonomique, une porte coulissante donne accès à une petite cabine. Si l’espace disponible est insuffisant pour un couchage, il permet en revanche d’installer un WC d’autant que les meubles en bois sont très agréables. En outre, la hauteur intérieure atteint 1,35 m, on y trouve un hublot et plusieurs rangements sont habilement dissimulés. Seul l’accès à cet habitable se révèle un peu acrobatique.

Si le rangement fait partie des points forts du bateau, la circulation est elle aussi bien pensée. Outre l’espace de part et d’autre de la console, le haut franc bord et les mains courantes, on profite d’un accès facile (32 centimètres) vers la plage arrière. Les plus tatillons regretteront l’absence de portillon, mais pour le reste, c’est plutôt bien vu avec, en sus, une échelle télescopique au bout. Autre bon point, la finition est assez remarquable. Il faut vraiment chercher la petite bête pour trouver de véritables défauts. L’équipement est pour sa part dans la moyenne puisque réservoirs d’eau et de carburant, pompe de cale, feux de navigation, échelle ou davier sont livrés dès la mise standard. A contrario, bain de soleil, bimini, plancher teck, guindeau électrique ou douchette sont en option.
Donnez votre avis
Ranieri Voyager 21 S

ACTUALITÉS

ESSAIS

DOSSIERS PRATIQUES

ÉQUIPEMENT

ESCALES

AGENDA

ANNUAIRE

ANNONCES

www.essaisnautiques.com
Sport individuel
Texte et photos Dominique SALANDRE
Clikango, annuaire de sites web
---Propriétaire d'un ------ Ranieri Voyager 21 S ?
Ranieri Voyager 21 S

Mentions légales - Partenaires - Publicité - Contact

©www.essaisnautiques.com 2011 - Toute reproduction entière ou partielle des photos ou articles est strictement interdite sans l'accord préalable de l'éditeur.

www.essaisnautiques.com est édité par D&S Médias

FICHE TECHNIQUE
Octobre 2012

Inspirée de celle de ses frères de gamme, la carène du 21 S reste relativement traditionnelle avec un V d’étrave bien marqué, un bouchain qui prend sa source sur le nez et une floppée de virures sensées améliorer le guidage et l’accroche, mais qui sont toutefois modestes côté relief. Reste que le résultat sur l’eau est plutôt correct. Bien équilibré, le Ranieri se montre également stable à l’arrêt. En navigation, le canot souffre un peu de son poids, il ne faut donc pas hésiter à lui adjoindre un peu de puissance. Lors de notre essai, nous avions derrière un 115 ch Suzuki, une mécanique plutôt bien née, mais un peu trop « light » pour permettre à la carène de s’exprimer pleinement. Ainsi équipée, la coque met 5,4 secondes pour déjauger et 8,5 secondes pour atteindre 20 nœuds, qui plus est, elle se montre trop légère pour asseoir le bateau. Essayé quelque temps plus tard avec un 150 ch Evrinrude, la donne est tout autre. Plus que dynamique, ce moteur emmène le 21 S autour de 40 nœuds, un résultat satisfaisant même si le faible poids de ce moteur est là encore en sa défaveur. Dans l’idéal, il faudra plutôt jeter votre dévolu sur un 150 ch quatre temps qui alliera puissance et poids suffisant pour offrir un bon comportement au navire. On peut aussi se rabattre sur le package proposé par l’importateur avec un 135 ch qui, là aussi, devrait représenter un bon compromis.
Quoi qu’il en soit, si l’on met de côté les performances, nous avons apprécié le confort de cette coque, saine et relativement douce à la vague.

Plus une évolution qu’une révolution, Le Ranieri arbore un look flatteur mais il se montre également confortable et bourré de rangements. Des qualités en rapport avec son programme familial avec, de surcroît, une finition presque chic. S’ajoutent à cela un comportement marin correct et un tarif plutôt raisonnable, de quoi se laisser tenter.

- UN STYLE FLATTEUR
- A LA BARRE
- AU FINAL
- Prix conseillés

 

  • 35 900 € avec 135 ch 4 Temps Honda
RANIERI VOYAGER 21 S
Coque Open
35 900 €
• ESSAI
  • 6,20 m
  • 200 ch maxi
  • 8 personnes
Ranieri Voyager 21 S
Opération séduction
A partir de
- UN NIVEAU DE FINITION EN HAUSSE

Soverato (Italie), léger clapot, vent faible,115 ch 4 temps Suzuki, 2 personnes à bord

- Options conseillées
- Mesures dynamiques
  • Design
  • Finitions
  • Volume de rangement
  • Ouverture baille à mouillage
  • Ouverture coffre arrière
  • Position coupe-circuit
Les concurrents
  • Longueur ---------- 5,21 m
  • Largeur ------------ 2,30 m
  • Poids --------------- 850 kg
  • Prix ---------------- 34 680 € (2)
Pacific Craft 625 Open
Sessa Key Largo 20
Capelli cap 21 Open
  • Droits sur la coque
  • Droits sur le moteur
  • Prime d'assurance moyenne
  • Franchise assurance moyenne
- Taxes et assurances
  • Longueur -------- - 6,24 m
  • Largeur ------------ 2,50 m
  • Poids --------------- 796 kg
  • Prix ---------------- 27 010 € (2)
  • Longueur ---------- 6,10 m
  • Largeur ------------ 2,30 m
  • Poids --------------- 1 150 kg
  • Prix ---------------- 34 969 € (2)
- Vitesses mesurées (en noeuds)
Capelli Cap 21 Open
Sessa Key Largo 20
Pacific Craft 625 Open
Lire les 0 avis pour ce bateau
AVIS DES LECTEURS
<--- Revenir à la liste des essais
- Principaux équipements de série
  • Pompe de cale
  • Jauge à essence
  • Davier
  • Feux de navigation
  • Echelle de bain
  • Réservoir essence
Déjaugeage
(1) sans moteur - (2) avec moteur
NEWSLETTER

LES FICHES OCCASIONS

• CARACTÉRISTIQUES

• APPRÉCIATIONS

• CÖTES

INDISPENSABLES AVANT D'ACHETER UN BATEAU D'OCCASION
Conso moyenne Icomia
0 à 20 noeuds
Régime Déjaugeage
3 450 tr/mn
8,5 sec
-
5,4 sec

 

coming soon

Dévoilé à l’automne, le Voyager 21 S fait partie des cinq nouveautés du millésime. 2013. Si la gamme des coques ouverte était déjà bien fournie, les nouveaux venus arrivent avec un aménagement et des prestations revus à la hausse et avec une décoration spécifique qui sied à la série « S ». Le 21 S se présente donc comme une coque open de taille moyenne, mais avec un aménagement clairement orienté vers le confort et les sorties familiales.

  • 1 023 €
  • 1 293 €
  • 2 014 €
  • 1 355 €
  • 5 709 €
Essai vidéo
  • 0 €
  • 0 €
  • 380 €
  • 330 €

Flanqué du sigle « S » sensé appartenir aux modèles sportifs de la marque, le nouveau Ranieri se veut surtout plus flatteur et mieux équipé. Des atouts indéniables pour se battre sur le marché des open de 6 mètres.