A l’origine, Karnic avait une orientation un peu plus axée vers le monde de la pêche. Au fil du temps, les bateaux ont prit un axe plus familial et surtout, la marque a totalement revu sa copie en offrant notamment design très moderne et surtout très réussi. La famille Storm s’enrichit ainsi d’un modèle de 6,48 mètres qui surfe avec brio sur la tendance pêche-croisière.

  • Longueur
  • Largeur
  • Franc-Bord
  • Poids sans moteur
  • Puissance conseillée
  • Puissance maximale
  • Passagers autorisés
  • Couchage(s)
  • Réservoir carburant
  • servoir eau
  • Matériau coque
  • Homologation CE
  • Constructeur
  • Importateur

Au premier abord, il est difficile de définir exactement la taille du navire. Élancé, nanti d’un design très dynamique et coiffé d’une casquette qui semble avoir été sculpté par le vent, le 2255 fait presque figure de petit cabin-cruiser. À y regarder de plus près, sa ligne se nourrit d’influences diverses puisque l’on retrouve un avant très « Walk-around », une partie centrale digne des derniers cabin-cruisers du marché et un cockpit arrière qui évoque plutôt l’univers du pêche-promenade. Un mélange des genres opéré avec harmonie et qui donne finalement une véritable personnalité au Karnic d’autant plus que la présentation générale est comme toujours très soignée.

  • WC Chimique
  • Réchaud
  • Guindeau électrique
  • Taud de cockpit
  • Réfrigérateur

Cette bonne première impression se confirme dès que l’on grimpe à bord. Organisé autour d’une banquette en L, le cockpit dispose d’une partie centrale rabattable pour faciliter la remontée du moteur à l’arrêt et donc dégager plus d’espace en marche, mais aussi pour faciliter l’accès à la mer. Des coffres sont également présents et facilement accessibles. L’accès à l’avant se révèle en revanche un peu moins évident, la faute à des passavants à la largeur trop modeste (17 cm). C’est dommage, car une fois sur l’avant, la conception type walk-around demeure pratique pour les manœuvres de mouillage et l’endroit représente un bon emplacement pour pêcher.
À l’intérieur, les concepteurs ont fait des merveilles pour loger dans un bateau de cette taille, un coin dinette, une cuisine, un poste de pilotage et un vrai lit double. Qui plus est, le sentiment d’espace reste omniprésent. Un sentiment que l’on doit en premier aux imposantes surfaces vitrées et surtout au toit ouvrant, véritable point d’orgue de cet habitacle. Pour le reste, la petite dinette est suffisante pour deux, mais elle n’est pas transformable en banquette ou couchage d’appoint, c’est dommage. Sur tribord, la cuisine est quant à elle complète avec un évier et un réchaud accessible en basculant le siège pilote. Ce dernier dispose pour sa part d’une console ergonomique avec repose-pieds, de cadrans bien visibles et, d’une manière générale, d’une excellente visibilité. Bon point également pour les vitres latérales ouvrantes.

Enfin, sur la partie avant, un carré se transforme en lit (1,90 x 1,80 m) et offre quelques équipets. Seul regret, rien n’est prévu pour fermer un peu plus cet espace. On trouve des rangements un peu partout sous les sièges et couchages et, d’une manière générale, la décoration est à la fois sobre et tendance. L’équipement est pour sa part assez généreux puisque la radio, le tout ouvrant, la douchette, la sellerie ou encore l’éclairage du cockpit sont livrés en série.
Donnez votre avis

ACTUALITÉS

ESSAIS

DOSSIERS PRATIQUES

ÉQUIPEMENT

ESCALES

AGENDA

ANNUAIRE

ANNONCES

www.essaisnautiques.com
Sport individuel
Texte et photos Dominique SALANDRE
Karnic 2255 Storm-3
Clikango, annuaire de sites web
Propriétaire d'un
Tous les essais Karnic
KArnic 2255 Storm-2

Mentions légales - Partenaires - Publicité - Contact

©www.essaisnautiques.com 2011 - Toute reproduction entière ou partielle des photos ou articles est strictement interdite sans l'accord préalable de l'éditeur.

www.essaisnautiques.com est édité par D&S Médias

FICHE TECHNIQUE
Février 2014

Séduisant côté habitable, le 2255 profite aussi d’une carène intéressante Arborant un V profond, cette coque exhibe aussi sur deux virures assez proéminentes et des appuis latéraux conséquents. Un profil qui permet au 2255 d’affirmer un véritable caractère marin tout en maintenant stabilité et confort grâce à une répartition des masses légèrement sur l’arrière, mais sans excès. Une recette somme toute assez traditionnelle, mais mise en œuvre avec clairvoyance.

Accusant un poids dans la norme pour un bateau cabine, le Karnic est homologué jusqu’à 225 ch. Une puissance qu’il devrait encaisser sans broncher. Pour l’occasion, c’est avec un moteur de150 ch que nous l’avons testé. Une mécanique qui peut paraître modeste pour un tel navire, mais qui s’harmonise plutôt bien avec le bateau si l’on ne recherche pas la performance. Ainsi équipé, le Storm file à près de 35 nœuds, mais il met tout de même 6 secondes pour déjauger. Un résultat correct pour un programme essentiellement axé sur la pêche ou la balade tranquille. Pour plus de polyvalence, on lui préfèrera toutefois 175 ou 200 ch, des motorisations qui devraient offrir encore plus d’atouts à l’embarcation.

Moderne, plutôt élégant, le 2255 Storm profite également d’une fabrication soignée, d’un bon comportement marin et d’un niveau d’équipement au-dessus de la moyenne.

Autant d’éléments qui le rendent déjà séduisant et cela ne s’arrête pas là puisque son tarif reste raisonnable. Partant de là, il peut facilement faire de l’ombre à des marques plus connues et apparaît comme une bonne affaire.

UN DESIGN RECONAISSABLE
A LA BARRE
AU FINAL
- Prix conseillés
KARNIC 2255 STORM
Pêche-Promenade
31 167 €
ESSAI
  • 6,48 m
  • 225 ch maxi
  • 7 personnes
Karnic 2255 Storm
Du style et des idées
A partir de

Symbole du renouveau de la marque chypriote, le 2255 Storm surfe sur la tendance du pêche-croisière en affichant un design moderne et des prestations plutôt flatteuses pour un bateau de cette catégorie. Découverte.

UN AMÉNAGEMENT PRESQUE À LA CARTE

La Trinité sur Mer (56), clapot moyen, vent faible, moteur 150 ch Yamaha 4 temps Mercury EFI,32 personnes à bord, Hélice 17'

- Options conseillées
- Mesures dynamiques
  • Rapport qualité / prix
  • Équipement
  • Aménagement
  • Accès avant
  • Manque séparation avant
  • Position pilotage debout
Les concurrents
  • Longueur ---------- 6,60 m
  • Largeur ------------ 2,50 m
  • Prix ----------------32 961 € (1)
Jeanneau Merry Fisher 6 Marlin
Selva F 6.5 Cabin Plus
Ranieri CLF 22
  • Droits sur la coque
  • Droits sur le moteur
  • Prime d'assurance moyenne
  • Franchise assurance moyenne
- Taxes et assurances
  • Longueur -------- --6,40 m
  • Largeur ------------ 2,54 m
  • Prix ---------------- 19 435 € (2)
  • Longueur ---------- 6,50 m
  • Largeur ------------ 2,38 m
  • Prix ---------------- 38 781 € (2)
- Vitesses mesurées (en noeuds)
Ranieri CLF 22
Selva F 6.5 Cabin Plus
Jeanneau Merry Fisher 6
Lire les 0 avis pour ce bateau
AVIS DES LECTEURS
Pêche Promenade
<--- Revenir à la liste des essais
- Principaux équipements de série
  • Pompe de cale
  • Système audio
  • Échelle de bain
  • Toit ouvrant
  • Réservoir 200 litres
Déjaugeage
(1) sans moteur - (2) avec moteur
NEWSLETTER

LES FICHES OCCASIONS

• CARACTÉRISTIQUES

• APPRÉCIATIONS

• CÖTES

INDISPENSABLES AVANT D'ACHETER UN BATEAU D'OCCASION
Conso moyenne Icomia
0 à 20 noeuds
Régime Déjaugeage
3 350 tr/mn
8 sec
-
6 sec
  • 178 €
  • 324 €
  • 1 531 €
  • 661 €
  • 1 078 €
  • 6,48 m
  • 2,45 m
  • 0,75 m
  • 1 180 kg
  • 200 ch
  • 225 ch
  • 7
  • 2
  • 200 litres
  • 45 litres
  • Polyester
  • C
  • Karnic (Chypre)
  • Karnic France (29)
  • 0 €
  • 0 €
  • 210 €
  • 200 €
Karnic 2255 Storm?
ESSAI VIDEO