• 5,95 m
  • 2,45 m
  • 0,70 m
  • 860 kg
  • 115 ch
  • 150 ch
  • 6
  • 2
  • 135 Litres
  • 40 Litres
  • Fibre de verre
  • C
  • Karnic - (Chypre)
  • Karnic France (29)
  • Longueur
  • Largeur
  • Franc-Bord
  • Poids sans moteur
  • Puissance conseillée
  • Puissance maximale
  • Passagers autorisés
  • Couchage(s)
  • Réservoir carburant
  • Réservoir eau
  • Matériau coque
  • Homologation CE
  • Constructeur
  • Importateur

Le 20.50 fait donc partie de la série Blue line et s’affiche comme un petit walk-around de 5,95 mètres. Une taille modeste qui ne saute pourtant pas au yeux, car, réussite des concepteurs, vu de l’extérieur, on accorderait facilement un mètre de plus au navire. Doté d’un avant très défendu, lui même surmonté par un imposant balcon, le Karnic offre un cockpit arrière très protégé. Assez traditionnel dans ses lignes, il inclut néanmoins quelques éléments plus modernes comme le pare-brise profilé et les plats bord arrière teintés dans la masse. On apprécie également sa décoration sobre avec des tons qui se différencient sans trop de contrastes et quelques éléments comme le liston, les lignes de peinture ou la sellerie qui finissent par offrir à l’ensemble une véritable élégance. La présentation a d’ailleurs été soignée pour un résultat flatteur.

  • Bimini -
  • Bain de soleil cockpit
  • Gel Coat deux tons
  • Direction hydraulique
  • WC chimique

Si le walk-around a été un peu délaissé au profit des sundecks, sa conception conserve des atouts intéressants et ce n’est pas ce 20.50 qui fera penser le contraire. Organisé selon deux espaces distincts, le Karnic offre un généreux cockpit au franc-bord conséquent, un point important pour les pêcheurs. Pour autant, à l’image des autres modèles de la gamme, ce bateau propose un aménagement relativement cossu. Outre les sièges pilotes et copilote (qui ne cessent de tourner…), on dispose de deux autres assises juste derrière et encore d’un siège amovible sur chaque coin arrière du cockpit. On peut également compléter cela par une partie banquette et un bain de soleil affirmant dès lors la vocation familiale de l’embarcation. Non content d’offrir des places assises, ce cockpit dispose également de quelques rangements comme ceux derrières les sièges avant ou les équipets latéraux. Bon point aussi pour le petit évier collé au tableau arrière et son capot qui fait office de table avec ses deux emplacements pour les verres ou pour la douchette, juste au dessus de l’échelle de bain. Cette dernière est d’ailleurs protégée par un capot, dommage que celui-ci s’ouvre dans le mauvais sens. Toutefois, l’espace demeure plutôt bien pensé même si nous aurions aimé profiter d’un peu plus de mains courantes.

Deux marches donnent accès à la partie avant et aux passavants de vingt centimètres de large. Bien protégé par le balcon, ce chemin mène au triangle de proue où se situe une belle baille à mouillage, dommage qu’elle n’intègre pas d’anneau d’étalinguage, ni de passe-amarre… En revanche, on pourra s’asseoir sur le roof pour une bonne partie de pêche. Enfin, nous avons apprécié l’ouverture avant du balcon qui permet de descendre facilement mais aussi de s’appuyer pour manipuler le mouillage.

La visite se termine par la cabine dont l’accès se fait par une porte pliante avec, de surcroit, le haut relevable. Si l’on ne s’attend pas, sur un bateau de moins de six mètres à un palace, cet habitacle surprend quand même par sa taille puisqu’on y trouve un lit de 1,90 mètre de long pour 1,35 mètre de large… Quelques équipets acceptent les petits objets et l’on peut y loger un wc chimique. L’éclairage naturel est toutefois un peu limité même si le capot de pont rempli sa tâche. Dans les faits, cette cabine servira surtout au rangement ou à faire dormir un enfant. Seul point négatif, le tissu du matelas est gentiment « daté » mais cela se change…

De manière générale, la finition est d’ailleurs de bon niveau avec des parties polyester bien traitées, des mousses fermes et des selleries bien réalisées. L’équipement est quant à lui correct puisque douchette, davier, feux de navigation, pompe de cale, radio ou compas sont livrés en série.

Donnez votre avis
Karnic Blue Water 2050

ACTUALITÉS

ESSAIS

DOSSIERS PRATIQUES

ÉQUIPEMENT

ESCALES

AGENDA

ANNUAIRE

ANNONCES

www.essaisnautiques.com
Sport individuel
Texte et photos Dominique SALANDRE
Clikango, annuaire de sites web
---Propriétaire d'un ------ Karnic 20.50 ?
Karnic Blue Water 2050

Mentions légales - Partenaires - Publicité - Contact

©www.essaisnautiques.com 2011 - Toute reproduction entière ou partielle des photos ou articles est strictement interdite sans l'accord préalable de l'éditeur.

www.essaisnautiques.com est édité par D&S Médias

FICHE TECHNIQUE
Juin 2012

Relativement modeste côté taille, le Karnic ne sacrifie pas pour autant l’aspect marin. Il suffit d’observer sa carène pour mesurer la profondeur du V, déjà très correcte pour la catégorie. Pour le reste, on retrouve un profil classique à bouchain vif avec, logiquement, de solides appuis latéraux tandis que les virures sont ici assez discrètes. Autre atout du bateau, il affiche 860 kg à vide soit plus d’une tonne en ordre de marche. Un poids conséquent qui lui permet de s’imposer dans la vague et de distiller une certaine douceur. A contrario, même si son V est évolutif, le 20.50 réclame un peu de puissance pour s’exprimer pleinement. Nous avions pour l’occasion un moteur Suzuki de 140 ch, une mécanique vaillante qui lui correspond assez bien et lui permet de filer à 36 nœuds, mais avec une hélice un peu grande. Reste qu’une fois n’est pas coutume, ce bateau devrait se satisfaire pleinement des 150 ch de sa motorisation maximale autorisée qui, avec un bon choix d’hélice et un bon réglage lui autoriseront une vitesse autour de 40 nœuds. Outre les performances, nous avons été agréablement surpris par l’attitude de cette coque qui, face à un clapot établit et à des conditions difficiles est restée tout à fait digne et même très sécurisante. Il ne faut toutefois pas hésiter à lui lever le nez pour aérer la carène et gagner en vitesse comme en consommation. Une fois cela intégré, le canot chypriote se révèle facile et agréable à mener. Bon point aussi pour la position de pilotage, très abritée qui confère un certain confort en route

Même s'il affiche une taille modeste, le Karnic propose un aménagement très familial avec par exemple un bain de soleil, un beau cockpit et une cabine.

Avec son allure traditionnelle et sa véritable élégance, le Karnic plaît. Mais au-delà de l’apparence, il séduit aussi par sa polyvalence, son comportement marin agréable et une petite touche familiale qui manque à nombre de ses concurrents. Autant d’atouts qui font de lui un challenger crédible face à des marques plus connues mais aussi face aux sundecks.
- UN STYLE PLEIN D'ÉLÉGANCE
- A LA BARRE
- AU FINAL
- Prix conseillés

 

  • 19 487 € sans moteur
  • 33 150 € avec 150 ch 4 T Suzuki
KARNIC 20.50
Walk Around
19 487 €
ESSAI
  • 5,95 m
  • 150 ch maxi
  • 6 personnes
Karnic Blue water 2050
UN CHARME CERTAIN
A partir de
- UN AMÉNAGEMENT RATIONNEL ET FAMILIAL

Le Crouesty (56), mer calme, bon clapot, 140 ch 4 temps Suzuki, hélice 19', 2 personnes à bord

- Options conseillées
- Mesures dynamiques
  • Élégance générale
  • Espace à bord
  • Comportement
  • Sièges tournants
  • Ouverture capot échelle
  • Tissu du matelas
Les concurrents
  • Longueur ---------- 6,15 m
  • Largeur ------------ 2,48 m
  • Poids --------------- 900 kg
  • Prix ---------------- 19 004 € (2)
Drago 610 sundeck
Everset Boat 582 WA
Saver 615 WA
  • Droits sur la coque
  • Droits sur le moteur
  • Prime d'assurance moyenne
  • Franchise assurance moyenne
- Taxes et assurances
  • Longueur -------- - 6,10 m
  • Largeur ------------ 2,28 m
  • Poids --------------- 680 kg
  • Prix ---------------- 20 769 € (1)
  • Longueur ---------- 5,50 m
  • Largeur ------------ 2,53 m
  • Poids --------------- 740 kg
  • Prix ---------------- 17 660 € (1)
- Vitesses mesurées (en noeuds)
Saver 615 WA
Everset Boat 582 WA
Drago 610 Sundeck
Lire les 0 avis pour ce bateau
AVIS DES LECTEURS
Walk Around
<--- Revenir à la liste des essais
- Principaux équipements de série
  • Groupe eau douce avec réservoir
  • Pompe de cale automatique
  • Réservoir 135 litres
  • Échelle de bain
  • Direction hydraulique
  • Feux de navigation
  • Système audio
Déjaugeage
(1) sans moteur - (2) avec moteur
NEWSLETTER

LES FICHES OCCASIONS

• CARACTÉRISTIQUES

• APPRÉCIATIONS

• CÖTES

INDISPENSABLES AVANT D'ACHETER UN BATEAU D'OCCASION
Conso moyenne Icomia
0 à 20 noeuds
Régime Déjaugeage
3 200 tr/mn
5,8 sec
-
4 sec

 

Coming soon

Difficile, en le voyons d’extérieur, que ce bateau viens du centre de la méditerranée. Avec son look un peu classique de walk-around et ses lignes traditionnelles, on lui collerait volontiers une origine américaine d’autant qu’il rappelle même un certain Boston Whaler. Pourtant, pour découvrir l’usine, il faut se rendre dans un pays plutôt inhabituel puisque la marque est née à Chypre, en plein cœur de la méditerranée. Présente sur le marché depuis des années, elle compte une dizaine de modèles répartis en quatre gammes, les Open, les walk-around (Blue Line), les pêche-croisières (Storm Line) et un cabine cruiser de 10,30 mètres. Outre leur origine, les bateaux se démarquent par un style mêlant habilement classicisme et design et par une garantie de 10 ans, un argument qui pèse déjà dans la balance.
  • 658 €
  • 420 €
  • 390 €
  • 779 €
  • 178 €
Essai vidéo
  • 0 €
  • 0 €
  • 240 €
  • 170 €
Présente depuis quelques années sur nos côtes, la marque Karnic propose une gamme complète de bateaux aux lignes flatteuses. Le 20.50 est quant à lui un petit walk-around d’à peine six mètres à l’allure traditionnelle et élégante.
MON AVIS
JE M'ABONNE