• 7,40 m
  • 2,78 m
  • 0,78 m
  • 1 750 kg
  • 115 ch
  • 150 ch
  • 6
  • 2
  • 285 Litres
  • Option
  • Fibre de verre
  • B
  • Jeanneau - (85)
  • Longueur
  • Largeur
  • Franc-Bord
  • Poids sans moteur
  • Puissance conseillée
  • Puissance maximale
  • Passagers autorisés
  • Couchage(s)
  • Réservoir carburant
  • Réservoir eau
  • Matériau coque
  • Homologation CE
  • Constructeur

Surfant sur un certain retour aux bateaux de caractères, plus authentiques, cette nouvelle unité apparaît comme un savant mélange entre un pêche promenade à la française et un bateau scandinave. Une inspiration clairement assumée par Jeanneau dans l’optique de proposer une embarcation à l’ambition internationale. Cela se voit notamment dans la forme de la timonerie, très droite. Pour autant, la « french touch » est bien présente en apportant beaucoup d’élégance à l’allure. La ligne de pont, très haute sur l’avant et qui descend légèrement vers l’arrière donne du dynamisme à l’ensemble tandis que les vastes surfaces vitrées confèrent au Merry Fisher une dimension familiale. S’ajoutent encore quelques détails comme l’ancre à poste, le toit ouvrant ou la casquette qui affirment encore un peu plus le caractère du canot. Pas de doute, Jeanneau souhaite mettre la barre très haut en créant la nouvelle référence du domaine.

  • Guideau électrique-
  • Table de cockpit
  • Coussins de cockpit
  • Réfrigérateur 42 litres
  • WC chimique

A l’image du parti pris à l’extérieur, le 755 Marlin mélange le meilleur de plusieurs mondes. Si l’on retrouve bien évidemment les caractéristiques d’un pêche–promenade avec un beau cockpit de plus de 5m2, une timonerie avec une porte coulissante sur l’arrière et une de chaque côté pour faciliter la circulation, l’aménagement du Jeanneau va plus loin.

Côté cockpit, on profite ainsi d’un vivier, tandis que le tableau arrière bascule pour remonter le moteur. Une astuce qui permet, en navigation, de disposer d’encore plus d’espace à bord. Autre bon point, ce même cockpit est totalement modulable avec, selon les versions et les équipements, une configuration pêche, sans assise, une configuration carré arrière et même la possibilité d’un bain de soleil. On apprécie encore les assises repliables qui s’adaptent au besoin du moment, le franc bord conséquent (78 centimètres), idéal pour pêcher ou encore les multiples rangements dont un beau bac à poissons.

Les larges passavants (entre 30 et 34 centimètres selon le côté) facilitent et sécurisent la circulation et permettent d’accéder au poste avant où l’influence scandinave est flagrante. On dispose ainsi d’un petit siège sur le roof et, idée originale, de petit coussins de part et d’autre de la baille à mouillage transformant de fait cet espace en petit coin détente pour discuter. La baille à mouillage est de son côté conforme aux habitudes Jeanneau, c’est à dire, profonde et pratique. Elle peut être complétée (en option) d’un guindeau électrique.

A l’intérieur, là aussi on cultive le mélange des genres. Si l’on retrouve les deux sièges pilote et copilote avec un tableau de bord fonctionnel, on profite également de deux assises supplémentaires, d’une cuisine intégrée, malheureusement un peu trop proche du siège pilote, et, chose nouvelle, d’une table montée sur une barre verticale comme sur les Targa. Du coup, il suffit d’un tour de main pour transformer la petite timonerie en coin repas abrité. Pour terminer, une cabine sur l’avant offre un lit de 1,80 mètres de long avec quelques équipets et un emplacement pour un wc (en option). Si l’on apprécie le capot de pont ou l’espace disponible, il est dommage qu’aucun rideau de séparation ne soit prévu avec la timonerie.

En dehors de la conception pure, nous avons aimé la clarté de cet habitacle grâce à de grandes surfaces vitrées, des portes coulissantes et des panneaux de toit mais aussi le nombre de rangements, pas forcément volumineux mais disposés un peu partout, du plancher aux bordés. La qualité de fabrication et la finition sont conformes aux standards Jeanneau pour un résultat dans l’ensemble assez flatteur. A contrario, l’équipement demeure dans la moyenne, mais sans plus.

Donnez votre avis
Jeanneau Merry Fisher 755 Marlin Comfort

ACTUALITÉS

ESSAIS

DOSSIERS PRATIQUES

ÉQUIPEMENT

ESCALES

AGENDA

ANNUAIRE

ANNONCES

www.essaisnautiques.com
Sport individuel
Texte et photos Dominique SALANDRE
Jeanneau Merry Fisher 755 Marlin
Clikango, annuaire de sites web
---Propriétaire d'un ------ Jeanneau Merry Fisher 755 Marlin ?
Jeanneau Merry Fisher 755 Marlin

Mentions légales - Partenaires - Publicité - Contact

©www.essaisnautiques.com 2011 - Toute reproduction entière ou partielle des photos ou articles est strictement interdite sans l'accord préalable de l'éditeur.

www.essaisnautiques.com est édité par D&S Médias

FICHE TECHNIQUE
Avril 2012

Il y a quelques années, le pêche-promenade a subit une mutation en adoptant des carènes planantes et performantes. Avec le 755 Marlin, Jeanneau enfonce le clou en proposant un bateau au caractère dynamique mais surtout très marin. Puissant dans la vague, équilibré, il ne recule pas dans le clapot adoptant presque un comportement bagarreur. Une sensation d’autant plus plaisante à la barre qu’elle s’accompagne d’une certaine douceur, une caractéristique qu’il doit notamment à ses 1750 kg sur la balance.

Quoi qu’il en soit, il est facile à mener et finalement peu gourmand en puissance. C’est certainement pour cette raison que son homologation maximale n’est que de 150 ch, une motorisation qui lui permet tout de même de filer à 32 nœuds. On aurait toutefois apprécié plus, ne serait-ce que pour profiter d’un peu de reprise en sortie de virage. Une remarque qui s’applique surtout à une utilisation polyvalente et familiale car pour le reste, dans le cadre d’un programme pêche, 115 ch devrait même lui suffire.

Le 755 Marlin profite d'aun aménagement très modulable et surtout plein d'astuces s'inspirant de ce qui se fait de mieux en Europe.

Difficile de trouver de gros défauts à ce bateau. Il a visiblement fait l’objet de toutes les attentions au chantier et cela se voit. Marin, rassurant, il cultive aussi une certaine convivialité et dispose de nombreuses astuces qui rendent la vie à bord sympathique. Disponible en concession, il se décline d’ailleurs en deux versions, avec porte arrière ou cloison fixe et devrait sans nul doute rencontrer un joli succès.
- UNE PRÉSENTATION ORIGINALE ET ÉLEGANTE
- A LA BARRE
- AU FINAL
- Prix conseillés

 

  • 31 690 € sans moteur
  • 34 692 € sans moteur (finition Première)
  • 47 752 € avec 150 ch 4 T Yamaha
JEANNEAU MERRY FISHER 755 MARLIN
Pêche-promenade
31 690 €
ESSAI
  • 7,40 m
  • 150 ch maxi
  • 6 personnes
Jeanneau Merry Fisher 755 Marlin
UNE NOUVELLE RÉFÉRENCE
A partir de
- UN INTÉRIEUR ENTRE PÊCHE ET CROISIÈRE

Cannes (06), mer calme, vent faible, 150 ch 4 temps Yamaha, hélice 15', 3 personnes à bord

- Options conseillées
- Mesures dynamiques
  • Polyvalence
  • Esthétique
  • Luminosité timonerie
  • Équipement
  • Pas de séparation cabine
  • Cohabitation siège/cuisine
Les concurrents
  • Longueur ---------- 7,98 m
  • Largeur ------------ 2,98 m
  • Poids --------------- 3 200 kg
  • Prix ---------------- 60 159 € (1)
Faeton 790 Moraga
ST Boats 840 AN
Beneteau Barracuda
  • Droits sur la coque
  • Droits sur le moteur
  • Prime d'assurance moyenne
  • Franchise assurance moyenne
- Taxes et assurances
  • Longueur -------- - 7,49 m
  • Largeur ------------ 2,95 m
  • Poids --------------- 3 095 kg
  • Prix ---------------- 102 990 € (2)
  • Longueur ---------- 8,48 m
  • Largeur ------------ 2,98 m
  • Poids --------------- 3 170 kg
  • Prix ---------------- 94 006 € (2)
- Vitesses mesurées (en noeuds)
Beneteau Barracuda
ST Boats 840 AN
Faeton 790 Moraga
Lire les 0 avis pour ce bateau
AVIS DES LECTEURS
Pêche-promenade
<--- Revenir à la liste des essais
ICI
- Principaux équipements de série
  • Davier
  • Essuie-glace électrique
  • Pompe de cale automatique
  • Réservoir 285 litres
  • Échelle de bain
  • Direction hydraulique
  • Feux de navigation
  • Vivier
  • Réchaud gaz
Déjaugeage
(1) sans moteur - (2) avec moteur

Cet article en version imprimable

LES FICHES OCCASIONS

INDISPENSABLES AVANT D'ACHETER UN BATEAU D'OCCASION
Conso moyenne Icomia
0 à 20 noeuds
Régime Déjaugeage
3 400 tr/mn
6,5 sec
15,78 l/h
4,2 sec
Depuis des années, Jeanneau s’est taillé une belle image de marque dans le domaine du pêche-promenade au point d’en devenir quasiment le symbole avec sa série Merry Fisher. Présenté à l’automne, le 755 hérite en ce début d’année s’une version plus typée, plus élégante et plus modulable avec une inspiration scandinave totalement assumée.
  • 2 057 €
  • 873 €
  • 526 €
  • nc
  • 234 €
Essai vidéo
  • 0 €
  • 0 €
  • 490 €
  • 440 €
Jeanneau nous a habitué depuis quelques années à un nombre de nouveautés impressionnant. Le cru 2012 ne fait pas exception avec, dans la musette du chantier, quelques véritables surprises à l’image de cette version Marlin du Merry Fisher 755, pleine d’ambitions.
Autres essais Jeanneau
Le 755 Marlin se décline en deux versions, "fishing" (en haut) et "Comfort" (à droite).