Nous sommes mi-octobre. Pour l’entreprise Sillinger, le Nautic est déjà dans les cartons depuis quelques mois et plus précisément depuis le mois d’avril où l’emplacement a été réservé.

Alors que la plupart des gens ne pensent qu’à la plage et aux vacances, chez Sillinger, l’été c’est encore l’heure des choix mais en commençant à entrer dans les détails.
Si les bateaux qui seront présentés est arrêté depuis deux mois ; il faut maintenant définir la manière dont les modèles vont être équipés. On passe en revue les catalogues des équipementiers, on intègre les nouveautés de chacun, on mesure les coûts, la faisabilité, l’avantage que peut éventuellement apporter tel ou tel élément… Bref, C’est à cette période que les bateaux commencent à prendre leur allure définitive.

J -140 ANTICIPER LES TENDANCES
Sillinger 680 SL

ACTUALITÉS

ESSAIS

DOSSIERS PRATIQUES

ÉQUIPEMENT

ESCALES

AGENDA

ANNUAIRE

ANNONCES

www.essaisnautiques.com
Sport individuel
Texte D. SALANDRE - Photos DR et l'auteur
Clikango, annuaire de sites web

Mentions légales - Partenaires - Publicité - Contact

©www.essaisnautiques.com 2011 - Toute reproduction entière ou partielle des photos ou articles est strictement interdite sans l'accord préalable de l'éditeur.

www.essaisnautiques.com est édité par D&S Médias

Le choix de l’emplacement est toujours délicat et soumis à de nombreuses discussions avec l’organisateur. Nombre de mètres carrés, emplacement dans le salon, construction possible, autant de critères qui peuvent influer sur le succès du stand.

A la même période, il a aussi fallu déterminer quels bateaux le constructeur allait mettre en valeur. Là encore, le challenge est de taille, car il faut anticiper des mois à l’avance sur la manière dont va évoluer le marché et la demande des clients. Pas toujours facile de se projeter ainsi dans l’avenir. Qui plus est, la marge d’erreur est faible car ces choix influeront directement sur le succès ou non de la gamme et donc sur toute une année de vie de l’entreprise.


Pour l’occasion, deux bateaux occuperont la vedette, le 680 SL (dévoilé en première mondiale à Paris) et le nouveau 900 XL qui sera le nouveau navire amiral de la flotte plaisance.

EN ROUTE POUR LE NAUTIC
REPORTAGE
L’ ouverture du Nautic 2011 avance à grand pas. Le 2 décembre prochain, les spots illumineront à nouveaux des centaines de bateaux pendant 9 jours. Un rendez-vous attendu par les plaisanciers mais aussi par les constructeurs pour qui cela reste une étape incontournable. Pour ne pas rater cet évènement, le Nautic des professionnels commence plusieurs mois à l’avance, alors que nombre d’entre vous en sont encore à choisir leur monture pour l’été.
Pour illustrer ce cheminement, nous avons suivi pendant plusieurs mois la préparation d’une entreprise française. Sillinger, fameux constructeur de bateaux pneumatiques et semi-rigide a bien voulu nous ouvrir ses portes pour ce marathon annuel où rien n’est laissé au hasard.
J -180 QUELS STAND POUR QUELS BATEAUX ?
Sillinger 900 XL

C’est là aussi que se pose le problème des couleurs et des selleries, des éléments qui doivent absolument être dans l’air du temps pour plaire au public. Pour cela, Alexandre, le designer, ouvre grand ses yeux et ses oreilles afin de détecter les tendances fortes de la société. Design automobile, ameublement, prêt à porter, tout est source d’inspiration.
C’est enfin à ce moment que l’on commence à commander les premières pièces aux éventuels sous-traitants.

Prochain épisode, on passe à la fabrication

Cette fois il faut trancher. Alors que bateaux et équipements sont déjà définis, septembre marque la fin des réflexions. La couleur et les derniers détails doivent enfin être arrêtés.


Les décisions prises, c’est aux acheteurs d’entrer en scène. Christel et Marion, qui avaient dans un premier temps fait le tri dans les nouveautés, passent désormais commande. Loin d’être anodines, ces premières commandes demandent beaucoup de vigilance car c’est là que l’on met en place de nouveaux équipements ou matériaux. Dès lors, pas question de se rater, ni sur les bateaux du salon, ni sur la prochaine gamme dans son ensemble.
En parallèle, on lance la production pour tenir les délais. Nous sommes mi-septembre et dans un peu plus de deux mois, tout doit être prêt, autant dire que la planification se doit d’être précise.
Enfin, de son côté, Vincianne confirme les réservations d’hôtel et cale la logistique nécessaire au transport, à la mise en place et à l’hébergement, un travail qui lui aussi a son importance.

Au moment d’arracher la dernière page du calendrier de septembre, tout est déjà lancé et les choses vont encore s’accélérer.

A suivre au prochain épisode …

C’est une date butoir, l’aboutissement de plusieurs mois de travail, là où l’on va voir si nous avons choisi les bons modèles et les bonnes options, des choix qui se révèleront déterminants, dans un sens ou dans l’autre. En outre, nous nous sommes aperçus que les gens achètent ce qu’ils ont vu et par conséquent, les modèles qui ne sont pas présentés ont tendance à se vendre moins bien. »

LES FICHES OCCASIONS

SALON
<--- Revenir à la liste des reportages

• CARACTÉRISTIQUES

• APPRÉCIATIONS

• CÖTES

INDISPENSABLES AVANT D'ACHETER UN BATEAU D'OCCASION
NEWSLETTER
L'HEURE DES CHOIX
Christel et Marion ont la responsabilité des commandes et des nouveaux équipements.
« Pour notre secteur plaisance, le Nautic représente un moment clé. Nous estimons que notre présence est déterminante pour les ventes à venir et c’est ce qui justifie l’investissement important qu’on lui consacre.
J -90 IL FAUT TRANCHER
Le nouveau 900 XL et le futur 680 SL seront les stars du Nautic 2011 chez Sillinger.
Ivan de Quatrebarbes
PDG de Sillinge
r
IVAN DE QUATREBARBES