En regardant de plus près, on apprécie le large balcon avant qui enserre un bain de soleil de plus de deux mètres de long. La console qui intègre en partie la cabine est quant à elle assez imposante, mais son profil fluide et sa hauteur mesurée permettent de dédramatiser la taille de cet appendice.

La partie arrière, qui se veut discrète de profil, intègre enfin un vaste carré et surtout un deuxième solarium, lui aussi de belle taille. Au final, sans aller jusqu’à dire qu’elle est banale, cette ligne se veut sobre et discrète.

  • Longueur
  • Largeur
  • Franc-Bord -
  • Poids sans moteur
  • Puissance conseillée
  • Puissance maximale
  • Passagers autorisés -
  • Couchage(s) -
  • Réservoir carburant
  • Réservoir eau -
  • Matériau coque
  • Matériau Flotteurs ---
  • Diamètre flotteurs --
  • Homologation CE --
  • Constructeur
  • Importateur
  • Propulseur d'étrave
  • Chauffe eau
  • Bimini
  • Pont avant en teck

A l’intérieur, on s’aperçoit vite que les treize mètres de l’embarcation ont été bien exploités. Si le tiers avant est avant tout dévolu à l’immense solarium, conception sundeck oblige, la partie arrière fait quant à elle la part belle à la convivialité et à la vie à bord. Là encore, on y décèle une certaine sobriété. Pas d’abondance de polyester ni de formes torturées, mais un plan de pont qui permet de s’asseoir à six ou huit autour des deux petites tables pliantes. Dommage cependant que rien ne soit prévu pour les rassembler ce qui en ferait l’une des plus grandes tables du marché. On peut toutefois y prendre un apéritif confortable ou même envisager un déjeuner grâce à la cuisine extérieure comprenant un réchaud deux feux, un évier ou encore un réfrigérateur de 50 litres, le tout joliment dissimulé à l’arrière du leaning-post.
Si les joies de la table ne vous ravissent pas, libre à vous de tester le solarium arrière qui affiche 2,25 x 1,85 m, de quoi se prélasser à plusieurs sans se gêner. De là, on pourra également profiter des plateformes de bain implantées sur le bracket et qui facilitent l’accès à la mer, juste à côté des rangements pour les défenses. Bon point concernant l’accès à cette partie grâce, notamment, aux plats-bords en bois sur l’arrière. Un aménagement qui va donc à l’essentiel, mais qui offre également un volume de rangement inédit. En effet, outre les deux sièges-coffres centraux, le bain de soleil de poupe se soulève électriquement pour libérer un coffre de 2,40 x 1,90 m et de 1,25 mètre de profondeur ! En dehors de sa taille gargantuesque, il profite aussi de plusieurs compartiments en bois, un vrai plus pour le rangement.
Pour accéder à l’espace de proue, il suffit d’emprunter l’un des escaliers et de se tenir, soit au balcon, soit à l’entourage de pare-brise, de belle facture. Hormis le bain de soleil, cet espace dispose d’un vaste coffre, parfait pour les apparaux de mouillage et d’une marche sur l’avant façon delphinière. À noter que le guindeau est fourni en série.
Reste la cabine et, sur ce bateau, c’est un élément important. Grâce au volume conséquent du navire, celle-ci affiche des mensurations agréables pour un sundeck avec notamment 1,90 m de hauteur sous barrot dans la partie principale et dans le cabinet de toilette. On y trouve bien évidemment un carré transformable en lit double avec des rangements dessous, mais aussi une vraie penderie ou une cuisine. Petit bémol pour cette dernière qui, avec son style très épuré, fait un peu « cheap » par rapport au reste du bateau. Elle intègre néanmoins un réfrigérateur, un four micro-ondes, un évier et des placards. En face de la kitchenette, le cabinet de toilette dissimule un lavabo, un WC et une vraie douche séparée même si l’espace est compté. L’ensemble profite d’une bonne hauteur, d’une décoration tendance et même d’un hublot. Enfin, dernière surprise, le chantier a réussi à caser une vraie mid-cabin sous le cockpit. Assez large pour deux personnes, cet espace n’accuse en revanche que 66 cm de hauteur, un peu juste pour passer la nuit à deux. Compte tenu de son volume et de son équipement, cet habitacle ouvre donc la porte à la croisière côtière pour un couple avec, éventuellement un ou deux enfants, ce n’est pas si mal.
L’équipement s’annonce généreux puisque la sellerie, les réfrigérateurs, la douche extérieure, les lumières de courtoisie, le système audio, le pont en teck, le guindeau électrique ou encore les réservoirs sont livrés en série, c’est bien vu.

Donnez votre avis

ACTUALITÉS

ESSAIS

DOSSIERS PRATIQUES

ÉQUIPEMENT

ESCALES

AGENDA

ANNUAIRE

ANNONCES

www.essaisnautiques.com
Texte et photos Dominique SALANDRE
Clikango, annuaire de sites web

Propriétaire d'un

Capelli Tempest 44 ?

Capelli Tempest 44

Mentions légales - Partenaires - Publicité - Contact

©www.essaisnautiques.com 2011 - Toute reproduction entière ou partielle des photos ou articles est strictement interdite sans l'accord préalable de l'éditeur.

www.essaisnautiques.com est édité par D&S Médias

FICHE TECHNIQUE
Septembre 2012

Autant orienté vers les longues séances de bronzage que vers la croisière, le Tempest 44 n’en demeure pas moins un bateau marin. Pour l’occasion, le chantier a dessiné une toute nouvelle carène même si son profil reste assez traditionnel. S’appuyant sur un V profond, cette coque affiche un bel angle d’étrave, habilement secondé par trois virures et un bouchain. Une solution éprouvée qui permet au bateau d’être stable, confortable et performant. Néanmoins, avec plus de 6 tonnes à vide, inutile de dire que le bateau réclame un peu de puissance pour se mouvoir. Dans cette optique, Capelli homologue son nouveau bébé jusqu’à 3 x 350 ch !  Une puissance imposante, mais que le semi-rigide ne devrait pas peiner à encaisser. Pour l’occasion, nous avions « seulement » 3 x 300 ch derrière, de quoi donner le sourire au pompiste du coin…
Pour profiter pleinement de cette cavalerie, le poste de pilotage se montre parfaitement adapté. La console, plutôt du genre imposante, reste néanmoins fonctionnelle avec un bel espace pour l’électronique, des commandes électriques à portée de main et une visibilité optimale. Nous avons également apprécié le vide-poches, le repose-pieds et le siège à l’assise repliable. Dommage que le coupe-circuit soit fort mal placé, nous étions proche du sans faute.Une fois en place, il suffit de pousser la poignée pour entendre rugir (avec discrétion) les trois V8 japonais. L’opération effectuée, les sentiments se mêlent.

 

D’un côté, le bateau ne met que 5,5 secondes à déjauger, plutôt pas mal compte tenu du poids et de la taille, mais de l’autre, la masse et l’efficacité de la carène sont telles que l’on ne ressent quasiment rien. Il faut attendre le premier virage pour mesurer l’ampleur du travail effectué. En dépit de ses 13 mètres, le Tempest se manie presque comme s’il s’agissait d’un bateau de 8 mètres, paraissant presque léger à certains moments. Face au clapot le canot s’impose sans mal et même quand la mer se creuse, le confort reste de mise. Dès lors, on s’imagine vite en croisière à une vitesse de 30 nœuds, se jouant du relief et des éléments. La seule petite déception vient en fait de la vitesse de pointe, car malgré tous nos efforts, nous n’avons pas dépassé 46 nœuds, un résultat finalement assez modeste avec 900 ch pour pousser dans la mêlée. Pour dépasser 50 nœuds, il faudra probablement opter pour la puissance maximale, mais reste à savoir si cela en vaut la peine. Qui plus est, avec 2 x 350ch, le bateau file autour de 44 nœuds ce qui représente finalement un bon compromis pour le programme du navire.

Avec ce semi-rigide, Capelli offre une invitation à sa clientèle, celle de continuer avec lui dans l’univers de la croisière. Qui plus est, ce navire amiral ouvre de nouvelles perspectives au chantier et qui sait, peut-être de nouveaux marchés, plus éloignés. Seule condition, pour pouvoir prendre la barre, il faudra débourser plus de 300 000 euros…

- A LA BARRE
- AU FINAL
- Prix conseillés
  • 261 625 € sans moteur
  • 314 850 € avec 2 x 350 ch 4 T Yamaha
CAPELLI TEMPEST 44
Semi-rigide
261 625 €
• ESSAI
  • 13,10 m
  • 3 x 350 ch maxi
  • 18 personnes
Capelli Tempest 44
Capelli voit grand
A partir de

Avec plus de treize mètres de long pour quasiment quatre de large, le nouveau Capelli ne passe pas inaperçu. Qui plus est, il affiche une ligne un peu surprenante avec une cabine proéminente sur le tiers avant, alors que sur les deux tiers arrière, rien ne semble dépasser des flotteurs. Une ligne qui se veut donc assez sobre en opposition aux concurrents qui font plutôt dans la surenchère côté design. En outre, si le dessin est signé Roberto Curto, on retrouve la « patte » Capelli ce qui ne dépaysera pas les habitués de la marque.

 

- UN PLAN DE PONT PRESQUE DÉPOUILLÉ
Porto Vecchio (20), clapot, vent fort, 3 x 300 ch 4 temps Yamaha, hélice 19', 2 personnes à bord
- Options conseillées
- Mesures dynamiques
  • Volume habitable
  • Maniabilité
  • Comportement
  • Performances
  • Tables trop petites
  • Prix
Les concurrents
  • Longueur ---------- 12,85 m
  • Largeur ------------ 3,60 m
  • Poids ---------------4 000 kg
  • Prix ----------------175 812 € (1)
Pirelli Pzero 1400
Kardis K 12
  • Droits sur la coque
  • Droits sur le moteur
  • Prime d'assurance moyenne
  • Franchise assurance moyenne
- Taxes et assurances
  • Longueur ----------13,00 m
  • Largeur ------------ 3,80 m
  • Poids --------------- 5 000 kg
  • Prix -----------------232 450(1)
  • Longueur ---------- 13,65 m
  • Largeur ------------ 3,85 m
  • Poids --------------- 6 000 kg
  • Prix ---------------- 508 948 € (2)
- Vitesses mesurées (en nœuds)
Kardis K 12
Pirelli Pzero 1400
Sacs Strider 13
----
Lire les 0 avis pour ce bateau
AVIS DES LECTEURS

LES FICHES OCCASIONS

<--- Revenir à la liste des essais

• CARACTÉRISTIQUES

• APPRÉCIATIONS

• CÔTES

INDISPENSABLES AVANT D'ACHETER UN BATEAU D'OCCASION
Remerciements à Porto Vecchio Marine (20) pour leur accueil..
ESSAI VIDEO
(1) sans moteur - (2) avec moteur
- UN STYLE PUR
NEWSLETTER
  • 13,10 m
  • 3,96 m
  • 0,65 m
  • 6 200 kg
  • 2 x 350 ch
  • 3 x 350 ch
  • 18
  • 4
  • 1 000 Litres
  • 230 Litres
  • Fibre de verre
  • Hypalon Orca
  • 0,65 m
  • B
  • Capelli (Italie)
  • Yamaha Motor France (95)
- Principaux équipements de série
  • Réfrigérateur
  • Douche extérieure
  • Guindeau électrique
  • Système audio
  • Sellerie
  • Réservoirs
  • Pont en teck
  • nc
  • nc
  • nc
  • nc
5,5 s
Déjaugeage
Régime déjaugeage
2 900 tr/mn
6 s
26,18 l/h
0 à 20 nds
consomamtion Icomia
  • 458 €
  • 2 160 €
  • 2 000 €
  • 1 800 €

Décidément très dynamique, le chantier Italien a fait sensation lors du dernier salon de Cannes en présentant un semi-rigide de 13,10 mètres. Un modèle qui lui permet d’entrer dans l’univers des super semi-rigides et en même temps d’asseoir encore un peu plus son image.

Assez zen, le bateau offre néanmoins un aménagement complet pourt la petite croisière.

Les essais CAPELLI